- Publicité -

Il est important de souligner le 50e anniversaire d’un fleuron de l’industrie de la motoneige au Québec et j’ai nommé CVTech-AAB. Cette entreprise bien établie au niveau des sports motorisés à travers le monde a su tirer son épingle du jeu au travers des années grâce à l’innovation de ses produits et la qualité de son service. Pour ceux qui se demandent qui est CVTech-AAB, voici son historique décrivant les étapes cruciales de son cheminement.

- Publicité -

Fondée à Thetford Mines en 1966, CVTech-AAB est une entreprise qui a beaucoup évolué depuis sa création. En 50 ans, elle est passée d’un modeste atelier de réparation à une usine spécialisée dans le reconditionnement de pièces de moteurs ayant à son emploi plus de 70 personnes. Originalement, l’entreprise se nommait Atelier Adrien Bernard et on y réparait toutes sortes de moteurs. En 1991, les quatre fils de monsieur Bernard rachètent l’entreprise familiale et popularisent le procédé de replacage de cylindres au Nikasil. À ce moment, Atelier Adrien Bernard est la seule entreprise canadienne à offrir un tel service, ce qui propulse la compagnie et la fait connaitre partout au Canada. En 2006, le Groupe CVTech Inc. rachète Atelier Adrien Bernard. Afin de conserver les racines de l’entreprise, CVTech Inc. nomme sa nouvelle filiale « CVTech-AAB », en l’honneur du fondateur. À la suite de ce rachat, CVTech Inn. investit plus de 3,5 millions dans la construction d’une nouvelle usine à Thetford Mines, avec l’intention de transformer l’atelier de réparation en usine de reconditionnement de pièces de moteurs.

50 ans pour CVTECH AAB
50 ans pour CVTECH AAB

Aujourd’hui, CVTech-AAB compte plusieurs clients internationaux et est reconnue pour ses connaissances et son expérience dans le domaine du reconditionnement de pièces de moteurs pour les véhicules de sports motorisés. CVTech-AAB se démarque notamment par la qualité de son travail et ses conseils judicieux qu’elle donne à ses clients, mais aussi par la grandeur de son réseau de distribution et par l’expertise mécanique qu’elle a développée au cours de ses 50 ans d’existence. Pour les années à venir, CVTech-AAB souhaite augmenter davantage sa notoriété afin de devenir le spécialiste des moteurs réusinés en Amérique du Nord.

Alors afin de souligner ce 50e anniversaire, les gens de CVTech-AAB nous ont invités à leur évènement portes ouvertes qui se déroulait le 23 septembre dernier. J’ai eu le privilège d’avoir une visite guidée par Mme Marie-Andrée Tougas, agente au marketing au siège social de Thetford Mines.

Le début du trajet à travers l’usine a débuté avec la visite du département de réception et expédition de l’entreprise. Leur équipe de cinq personnes expédie dans plus de 54% de la superficie mondiale. Juste pour vous donner une petite idée de la charge de travail dans ce département, en 2015, ils ont expédié plus de 28 000 colis à travers le monde!

50 ans pour CVTECH AAB
50 ans pour CVTECH AAB

Deuxième arrêt: la section des vilebrequins. Une équipe de 6 personnes s’affaire jour après jour à reconditionner tout près de 9000 vilebrequins annuellement. En début de saison, l’équipe s’assure d’avoir 3 000 unités disponibles pour les besoins des motoneigistes. Sur place, Steve Nadeau a pris le temps de m’expliquer les neuf étapes nécessaires au reconditionnement des vilebrequins. D’ailleurs, à surveiller dans une prochaine édition: nous allons nous attarder sur les étapes de reconditionnement de plusieurs des pièces mentionnées dans cet article.

Prochain arrêt: le département de réusinage de cylindres. Plus de 21 employés sont nécessaires pour effectuer les 25 étapes requises à la remise à neuf de presque 8000 cylindres par année. CVTech-AAB produit plus de 400 cylindres différents, dont les plus populaires, les cylindres de motoneige Polaris 800 de 2013 à 2017. Nous avons eu la chance de voir fonctionner une nouvelle machine à la fine pointe de la technologie acquise en février dernier pour répondre à la demande sans cesse grandissante.

50 ans pour CVTECH AAB
50 ans pour CVTECH AAB

Un secteur de l’usine qui est très impressionnant est celui du placage de cylindre. D’ailleurs, l’accès à ce département est très limité, car les étapes de placage et la recette chimique nécessaire à celle-ci doivent demeurer confidentielles dans le but de préserver la recette de leur succès. La capacité annuelle de l’entreprise est de 22 480 cylindres ce qui est 3 fois plus que leur année record qui a été de 7 181 cylindres produits.

Autre station visitée, le département « shortblocks » qui reconditionne les moteurs à partir de pièces réusinées provenant des autres départements de l’entreprise. Cinq employés s’affairent à reconditionner des moteurs de toutes sortes allant du petit moteur d’avion téléguidé à gaz au bateau, motomarine, motocross, etc.

50 ans pour CVTECH AAB
50 ans pour CVTECH AAB

Le dernier arrêt de notre visite guidée: le département des véhicules automobiles et têtes de moteurs. L’équipe de 5 employés est qualifiée dans plusieurs domaines pour répondre à la demande très vaste telle que le véhicule lourd, le véhicule léger et bien sûr le domaine automobile.

Nous avons conclu la visite avec une rencontre très enrichissante avec le fondateur M. Adrien Bernard et les actuels propriétaires Christian Mercier et Alain Charest. Un dénominateur commun relie ces deux générations de propriétaires: la fierté de voir leur entreprise rayonner à travers le monde en plus d’avoir été capable de se forger une excellente réputation au sein de l’industrie des sports motorisés au fil des années.

Vous en savez maintenant un peu plus sur ce fleuron québécois de la région de Thetford Mines. Pour plus d’informations sur la gamme de produits offerts, je vous invite à visiter leur site web au www.cvtech-aab.com.

COMMENTAIRES FACEBOOK