- Publicité -
- Publicité -

Tout d’abord, commençons par définir ce que le Kubota RTV-X1100C n’est pas. Ce n’est pas une machine pour le plaisir de la conduite en sentier. Ce n’est pas une machine utilitaire utilisable uniquement par beau temps. Ce n’est pas un bolide de vitesse et ce n’est certainement pas un véhicule simpliste et de mauvaise conception. Toutes ces énumérations sont destinées à vous amener dans le bon état d’esprit afin de vous aider à comprendre ce qu’est le Kubota RTV-1100C : c’est un vrai bourreau de travail. Tout sur ce Kubota est surdimensionné et ultra robuste et ces traits sont apparus évidents dès les premiers instants où j’ai commencé à le tester.

Comment ça? Eh bien, il y a une ligne hydro-électrique qui traverse mon site de test à IronWood dans le nord de l’Ontario, et une fois tous les vingt ans, les équipes d’entretien des lignes électriques passent l’hiver à le dégager et à l’entretenir. 
Ils utilisent ces énormes tracteurs Bombardier équipés de chenilles d’acier et transportent avec eux des tonnes d’équipement lourd; ils virent tout sans dessus-dessous dans un désordre et dans une pagaille incroyables.

C’est à cet endroit que j’ai dirigé mon Kubota et je l’ai immédiatement coulé jusqu’aux essieux dans un épais mélange de boue et de vase. Il y a toujours de l’eau stagnante à cet endroit, mais puisque nous étions au printemps, il y en avait particulièrement beaucoup et profondément cette journée-là. J’ai regardé en direction de mon fils, Stephen, pendant que le petit véhicule diesel brassait la boue et je lui ai dit: « Je pense que c’est trop profond! ». Je n’avais pas encore sorti mon tracteur à quatre roues motrices du remisage d’hiver. Alors, s’il fallait que nous restions embourbés avec le Kubota, nous aurions une longue marche pénible à faire pour le chemin du retour.

Stephen m’a fait remarquer le levier de blocage du différentiel au plancher, tout près de mon talon (comme sur mon tracteur Ford). « Je suppose que c’est notre sécurité », dit-il. Nous avons continué notre excursion avec l’espoir que si nous restions coincés, le blocage du différentiel devrait nous permettre d’en sortir. L’eau était un problème, mais les équipes d’entretien des lignes d’hydro avaient également laissé derrière eux des ornières assez profondes pour avaler une Buick, ce qui rendait difficile le fait de garder notre engin en terrain stable. Pour éviter les pires trous, je fus bientôt obligé de me caler au point de pousser l’eau avec le pare-choc; encore là, je n’ai pas eu besoin du blocage du différentiel.

Kubota RTV-X1100C

C’est à ce moment que nous nous sommes regardés mutuellement pour nous demander à voix haute ce qu’il faudrait pour arrêter ce petit char d’assaut. L’eau était à la hauteur des portes (elles ont des joints en caoutchouc) et nous n’avions aucun problème à continuer à rouler. Il s’est avéré que rien ne l’a arrêté ni même ralenti : ni la boue, ni l’eau, ni la vase pas plus que les souches et les troncs d’arbres couchés par terre. C’était franchement une performance à couper le souffle.

Je pense que ce qui nous a vraiment déçu c’est le moteur diesel. Ce petit engin à 
3 cylindres offre des tonnes de couple mais il n’est pas rapide. Il offre 24,4 chevaux et un impressionnant 52,7 lb-pi de couple. La déception vient de la vitesse de pointe nous avons réalisée, qui était de 28 km/h hors piste. Son accélération est lente et donne l’impression au moteur d’être fatigué et à bout de souffle. Et c’est ce qui nous a vraiment désappointés. Avec un moteur à essence, vous n’avez qu’à appuyer sur l’accélérateur pour vous sortir des ennuis. 
En entrant dans cette tourbière boueuse, nous savions que nous ne pourrions pas faire ça avec le Kubota; par contre, c’est aussi à ce moment que nous avons découvert que ça n’avait pas d’importance. Ce moteur diesel fournit une puissance constante aux roues même complètement sous l’eau et la boue.

Le RTV de Kubota offre un châssis entièrement d’acier avec une cage de protection et une cabine également en acier. Cela crée un squelette solide ainsi qu’une base solide comme le roc pour le transport des personnes, des marchandises et jusqu’à 1 300 lb de remorquage. La cabine entièrement fermée est résistante aux intempéries; elle est presque imperméable à l’eau et offre une protection en cas de renversement.

Une nouvelle fonctionnalité du Kubota est la suspension arrière indépendante extra robuste qui complémente la suspension avant indépendante. Avec un débattement de suspension de huit pouces, ceci permet à chaque roue de tomber dans un trou et de maintenir le couple de traction sans tirer sur la roue opposée. Et sans l’essieu arrière pleine longueur, il y a maintenant un obstacle de moins pour nuire aux possibilités de franchissement du véhicule. La garde au sol est maintenant de 10,4” avec cette configuration.

Le système d’entraînement du Kubota est basé sur la transmission hydraulique variable. Cette transmission offre une plage de couple large et elle utilise de grands refroidisseurs d’huile pour maintenir une performance constante.

La puissance est transmise aux roues, où l’opérateur peut choisir la traction 2 roues motrices ou 4 roues motrices (2WD / 4WD) avec une plage de vitesse basse ou haute (LO/HI). Les roues avant utilisent un différentiel à glissement limité qui rend la conduite facile, tandis que la pédale de talon peut verrouiller le différentiel arrière à la demande. La direction est facile et c’est une bonne chose car le véhicule pèse 2 337 lb et il a un rayon de braquage de 13,1 pieds.

Kubota RTV-X1100C

Revenons à ce qui en fait un vrai véhicule de travail quatre saisons, en particulier, au Canada. La cabine en acier est entièrement fermée, elle est équipée de fenêtres de type automobile en verre sur tous les côtés avec des manivelles pour ouvrir les vitres latérales dans les portes en acier. Les portes ont des joints en caoutchouc qui les scellent lorsqu’elles sont fermées et le caisson de plancher de la cabine est entièrement scellé. Sur le côté du passager, il y a une console de style automobile pour le contrôle du chauffage et de la climatisation. Oui, ce véhicule offre aussi l’air climatisé ! Le pare-brise est équipé d’un essuie-glace et même d’un pulvérisateur de liquide lave-glace. Pour le confort du conducteur, l’inclinaison du volant est ajustable et la position du siège se règle aisément. Il y a aussi une pédale repose-pied du côté gauche qui permet de détendre le pied gauche lorsqu’il est inutilisé et aussi de donner au conducteur un meilleur appui lors de la conduite plus agitée en terrain difficile. Tous les contrôles sont de type automobile et la cabine offre un sentiment général confortable et sécuritaire. Il y a des sorties 12V pour les accessoires et un klaxon électrique pour attirer l’attention des autres travailleurs sur le chantier ou celle de votre enfant qui fait des conneries pendant que vous travaillez sur le terrain. Le toit à l’arrière de la cabine est équipé d’un réceptacle pour le montage d’une antenne radio ou de CB.

Les jauges et les cadrans aident à suivre facilement l’état de fonctionnement des systèmes du véhicule et j’ai remarqué que le réservoir de carburant de 30 litres permet facilement à la machine de passer au travers d’une journée complète au travail, même en laissant tourner le moteur au ralenti toute la journée.

À l’avant, sous le capot, vous trouverez le radiateur et l’admission d’air situés bien haut et bien au sec. À cette position, l’eau n’est pas un problème et l’air est plus propre et plus frais pour le moteur. Cette configuration améliore les performances du radiateur et simplifie la maintenance.

Une grande caractéristique du Kubota est la boîte de chargement de style camionnette, qui a un hayon arrière rabattable avec un système de verrouillage simple mais solide. Une option intéressante sur cet appareil (le nôtre en était équipé) est une doublure de caisse pulvérisée. Ce truc est résistant aux rayures et offre une surface solide et antidérapante même lorsqu’il est mouillé. Des crochets d’arrimage à chaque coin aident à maintenir les charges bien en place.

Kubota RTV- X1100C

La benne de chargement est également soulevée et descendue par un vérin hydraulique et est opérée à l’aide d’un levier de contrôle dans la cabine. Elle se maintiendra en place peu importe sa position grâce au système hydraulique et ce, jusqu’à ce qu’elle soit déplacée de nouveau. Cela signifie aussi qu’il n’y a pas de verrou de plateforme à l’extérieur, de sorte que vous n’avez même pas besoin de quitter la cabine pour l’utiliser.

Sous la benne, se trouve un réceptacle de remorquage standard de 2 pouces de style automobile. Par contre, vous aurez besoin d’une barre d’attelage plus longue car il est fixé loin sur le châssis. Juste au-dessus, se trouve une sortie à prise de force hydraulique (PTO). Cette fonctionnalité ouvre un monde de possibilités à tout ce que vous pouvez imaginer acheter et utiliser avec votre Kubota. La sortie à couplage standard est protégée par un couvercle vissable en métal solide pour le garder au propre.

Je n’ai pas encore parlé des freins, mais maintenant que j’y pense, je ne crois pas les avoir utilisés. Voyez-vous, le moteur diesel assure un freinage dynamique ou un freinage de compression, comme je l’appelle. Cette action de freinage est si spectaculaire que, sur un terrain plat, je parie que vous ne toucherez jamais à la pédale de frein. Il suffit d’enlever votre pied de l’accélérateur et vous aurez presque l’impression d’être projeté vers l’avant tellement l’effet du ralentissement se fait sentir. Sur de longues pentes accentuées, cela signifie également que le frein-moteur tiendra le véhicule à une vitesse très modérée. En fait, lors de mon essai, je n’ai pas réussi à trouver une pente assez raide pour laisser le Kubota rouler vers le bas de lui-même. Même sur une pente à 15%, le véhicule s’est arrêté en relâchant l’accélérateur. Toutefois, pour votre information, les freins du Kubota sont de type à disques à bain d’huile et sont entièrement scellés. Ils n’auront aucun problème à arrêter tout ce que vous transporterez.

Dans l’ensemble, si le travail était le seul critère pour le choix d’un véhicule côte-à-côte, je ne pourrais penser à une meilleure machine que ce Kubota RTV.

Pour plus d’informations sur les modèles cités ci-dessus ou d’autres modèles, visitez www.kutbota.ca

COMMENTAIRES FACEBOOK