- Publicité -
- Publicité -

Le nom Mahindra n’est pas très reconnu en Amérique du Nord malgré sa longue histoire. Sa gamme de véhicules est diversifiée allant des véhicules agricoles aux véhicules utilitaires. Leur base prend racine dans les années 40 en Inde par les frères Mahindra dans la conception de véhicules hors route pour l’exploration, la défense et l’aventure. Cependant, en 2013, cette compagnie s’implanta également aux États-Unis, plus précisément à Détroit au Michigan en créant Mahindra Automotive North America (MANA).

Cette décision de s’installer à Détroit est relativement stratégique et elle permet de profiter du bassin de travailleurs qualifiés du milieu automobile. Que ce soit pour la main d’œuvre, les ingénieurs ou les fournisseurs, ils sont disponibles en grand nombre dans la  »Ville du Moteur » (Motor City). À ce jour, Mahindra a investi 230 millions dans le sud-est du Michigan, ce qui a pour effet d’être la seule industrie manufacturière automobile d’importance à s’installer dans cette région depuis un quart de siècle. Dans leur usine de 400 000 pieds carrés, MANA a créé à ce jour 300 nouveaux emplois et prévoit créer 400 postes supplémentaires en 2020 par l’injection de 650 millions additionnels dans cette région.

C’est dans l’objectif de faire connaître à plus grande échelle leurs produits que Mahindra nous a invités à San-Antonio, au Texas, pour la présentation et l’essai de leur nouveau rejeton manufacturé chez nos voisins américains dans une sous-catégorie de VCC: le Roxor. Lors de notre arrivée, nous avons été accueillis dans un ranch rustique où les centaines d’arpents et de sentiers semblaient être l’environnement idéal pour ce véhicule. Bref, les contrées sauvages semblent être l’endroit de prédilection pour ce véhicule nouveau genre! Par la suite, nous avons dû nous déplacer dans une zone urbaine près d’un stade de football local où nous attendaient plusieurs  Mahindra Roxor pour un essai exhaustif sur des dunes de terres sur un circuit fermé et supervisé aménagées pour l’occasion.

À première vue, son aspect extérieur nous rappelle une similitude frappante avec le Jeep CJ. Cependant, cette ressemblance n’est pas le fruit du hasard, car le groupe Mahindra a débuté ses opérations après la deuxième guerre mondiale et prit ses racines en détenant la licence officielle dans la production de véhicules désormais célèbre Willy MB en 1947 et du Jeep CJ-3B de 1954 à 2010. Le Roxor s’attribue des similarités marquées à l’encontre du Jeep CJ en ce qui concerne le capot avant, sa grille ainsi que ses phares arrondis. Ses panneaux de carrosserie sont fabriqués d’acier 12-gauge pour une durabilité et une résistance accrue. Le châssis est d’une conformité en presque tout point d’un véhicule de type camionnette. Ces aspects sont très contrastants comparativement aux VCCs conventionnels qui sont construits d’un châssis tubulaire et de panneaux de carrosserie de plastique pour des raisons évidentes de légèreté.

Sa motorisation:

Ce véhicule peu orthodoxe utilise un moteur qui l’est tout autant. Les VCCs que nous connaissons sont propulsés presque principalement par des moteurs à essence. Le Mahindra Roxor est équipé d’un moteur turbodiésel 4 cylindres en ligne de 2,5 litres développant 62 chevaux et 144 lb-ft de couple. Au démarrage de ce moulin, il est impossible pour le commun des mortels de ne pas constater le léger cognement réservé désormais aux moteurs alimentés par ce type de carburant. La sonorité du moteur diesel est cependant relativement silencieuse et celui-ci démontre beaucoup de couples même à bas régime. La vitesse maximale de ce véhicule est cependant limitée à 45 MPH selon les spécifications du manufacturier. Nous aurions apprécié  bien évidemment une vitesse de pointe plus élevée même si le circuit fermé mis à notre disposition ne permettait pas de pousser ce véhicule dans ses derniers retranchements.

Mahindra Roxor 2018 Survol
Mahindra Roxor 2018 Survol

Pour faire suite à ses spécifications hors des standards établis comparativement à la majorité qui équipe leurs véhicules d’une transmission à variation continue (CVT), le Roxor utilise une transmission manuelle à 5 vitesses. Lors de nos tours de piste sur le circuit aménagé, nous n’avons pas pu progresser plus haut que le 4eme rapport, mais le Roxor permet d’engager les rapports avec aisance et douceur. Ceci est de bon augure étant donné la vocation de ce véhicule qui demandera une utilisation constante du changement de vitesse.

Selon le manufacturier, la combinaison de cet ensemble crée une impressionnante capacité de remorquage de 3490 lb et une charge utile de 349 lb. À notre plus grand regret, il n’a pu être possible de mettre à notre disposition l’équipement nécessaire pour mettre en valeur ces capacités avancées. Ce n’est que partie remise!

Freinage adéquat:

Le Roxor est équipé de freins d’une étonnante efficacité. Ceux-ci sont à disque à l’avant d’un diamètre de 9 pouces et à tambour à l’arrière de 11 pouces permettant des arrêts précis sur de courtes distances. Ils rendent possibles des arrêts sécuritaires dans une pente abrupte sans une force excessive sur la pédale.

Suspension:

Comme décrie précédemment, le Roxer est construit à partir d’un châssis qui a des similitudes d’une camionnette. Sa suspension est relativement rudimentaire, car il est pourvu de ressort à lames aux 4 roues. Cet aspect ne met aucun doute sur sa vocation hors route. En sentier accidenté c’est bien évident que nous avons été remués de tout bord, c’est un véhicule hors route! Cependant, il est très maniable et il nous a permis de nous faufiler facilement à travers les obstructions et les obstacles. Il est très stable lors de déplacement incliné de côté, le poids du véhicule fait en sorte qu’il permet d’incliner le véhicule plus que nous l’aurions effectué dans un autoquad conventionnel. Dans ce contexte, le Roxor n’a pas tendance à vouloir se renverser de côté facilement. Cette suspension permet une utilisation que ce soit dans les dunes de sable, les espaces hostiles, les endroits rocailleux, bref, partout où le pavement bitumineux prend fin.

Mahindra Roxor 2018 Survol
Mahindra Roxor 2018 Survol

Habitacle:

À première vue, l’intérieur est brut et rudimentaire et nous pourrions presque qualifier d’inachevé. Il est d’une simplicité sans artifice et la singularité préconisée est le mot d’ordre. En l’absence de portières, des filets de protections font office d’équipement de sécurité pour éviter l’éjection des occupants lors d’un accident ou d’un capotage. Ce véhicule est classifié 2 places et ces 2 sièges sont bien positionnés et ajustables pour un pilote et un passager de stature diversifié. Des espaces de rangement furent adaptés sous les sièges et ils sont verrouillables de surcroît. Le tableau de bord est dans le thème général et comprend les renseignements minimaux d’utilisation ainsi que les commutateurs à son bon fonctionnement. En résumé, l’intérieur du Roxor est très robuste et nous avons presque cru par moment que nous étions à l’intérieur d’un  »mini-tank ». Si nous pouvons nous permettre une recommandation, nous aurions apprécié une banquette arrière pour profiter de balades en famille.

Mahindra Roxor 2018 Survol
Mahindra Roxor 2018 Survol

Dimension et poids:

Ses proportions sont dans la moyenne des autoquads conventionnels. Sa longueur totale est de 148 pouces (incluant le pneu de secours), son empattement est de 96 pouces pour une meilleure manœuvrabilité et un plus grand angle de braquage et sa largeur est de 62 pouces. En ce qui concerne son poids, c’est là où le bât blesse. Sa conception générale de matériaux d’acier fait osciller la balance à plus de 3000 lb. Eh oui, vous avez bien lu! Cette spécification aura pour effet que ce véhicule n’aura certainement pas l’autorisation de circuler dans les sentiers fédérés (FQCQ). Imaginez l’empreinte qu’il pourrait laisser lors de son passage. Il encaisserait les foudres des adeptes de quads qui auraient le malheur de s’aventurer à sa suite, et avec raison. En revanche, Mahindra avoue ouvertement que les acheteurs ciblés sont les chasseurs, travailleurs agricoles et amateurs de hors-route.

Mahindra Roxor 2018 Survol
Mahindra Roxor 2018 Survol

2 modèles disponibles:

Le Mahindra Roxor est disponible en version de base, mais également sous une variante en édition limitée. Cette dernière permet d’inclure un toit Bikini souple pour parer au soleil ainsi qu’aux intempéries. Sur le pare-chocs avant. Un treuil Warn d’une capacité de 8000 lb est justifié étant donné son poids élevé. Une barre DEL de 40 pouces KC HiLites est installée au niveau supérieur de la cage de protection. Une barre audio MTX Bluetooth agrémente l’habitacle ainsi que des miroirs latéraux et central. Finalement, des pneus BF Goodrich radial All-Terrain A/T 235/70R16 monté sur des jantes d’aluminium complètes cet ensemble.

Mahindra Roxor 2018 Survol
Mahindra Roxor 2018 Survol

Mahindra a la ferme intention de créer un engouement pour son nouveau rejeton similairement à son jumeau (Jeep pour ne pas le nommer), car plusieurs nouveaux accessoires seront lancés tous les 3 mois et des nouveaux modèles sortiront aussi sous peu. Il est naturel de s’imaginer la panoplie de possibilités de personnalisation de ce véhicule. Nul doute que les manufacturiers de pièces de remplacements pourront mettre à la disposition des propriétaires du Roxor une vaste gamme de pièces pour mettre en valeur et améliorer ce véhicule. Que ce soit pour des ensembles de surélévation de suspensions, des pneus surdimensionnés, des pièces hautes durabilité ou de performance, les possibilités pourront être infini et les limites ne seront que l’épaisseur du porte-monnaie.

Le groupe Mahindra s’est fixé comme objectif d’atteindre 300 points de vente dans un avenir rapproché pour la vente de ses nouveaux véhicules utilitaires. Il ne serait pas surprenant que cet objectif soit atteint et même dépassé étant donné la grande quantité d’adeptes de ce type de véhicules.

Conclusion:

Le Mahindra possède énormément de torques. Cette qualité est idéale pour le remorquage de lourde charge et les montées escarpées. Il est très sécuritaire en descente, la compression du moteur diesel fait le travail à ce niveau. La pédale d’embrayage est vraiment d’une souplesse et pardonne les erreurs de pilotage occasionnelles: c’est presque impossible d’étouffer ce véhicule. Ces composantes sont robustes et d’une conception presque à toute épreuve. Les choix de couleurs permettent de posséder un véhicule aux reflets de notre personnalité. En résumé, nous avons beaucoup aimé le Roxor. Il n’est pas le plus rapide ou le plus confortable, mais il offre une belle diversitéLes gens de Roxor mise sur le fait que c’est une nouvelle catégorie de véhicule qui plaira aux 4 groupes de consommateurs: pêcheurs/chasseurs, travailleurs agricoles, les mordus de hors-route et de bouette et finalement, les quadistes en général.

Sans contredit, c’est un véhicule original possédant des innovations modernes: j’aurais du fun en maudit au chalet avec ça!

COMMENTAIRES FACEBOOK