- Publicité -

Pour une troisième année consécutive, le Salon National Quad – Motoneige a établi sa demeure au Centrexpo Cogeco de Drummondville. Il se voulait un rendez-vous pour les adeptes de véhicules hors route et encore cette année, sa tenue fut attendue avec impatience pour les habitués. Comme chaque année, lorsque la photo synthèse fait son œuvre et que les arbres se dégarnissent de leurs attraits pour laisser place à des forêts clairsemées d’un tapis multicolore, cela signifie que la saison froide est à nos portes et que le tapis blanc qui va recouvrir notre belle province n’est qu’une simple formalité.

- Publicité -

Par conséquent, établir un salon à la fin d’octobre, lorsque l’attente de l’explosion des sentiers hivernaux autant pour les adeptes de quads que de motoneiges, se veut un choix logique. Cette décision de réunir ces deux grandes activités motorisées est à la fois stratégique, économique et non négligeable pour tous. Les quadistes et les motoneiges vivent des réalités souvent parallèles et la coordination d’un tel salon de pair avec ces deux sports se veut une alternative rationnelle.

La FQCQ (Fédération Québécoises des Clubs Quads) et la FCMQ (Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec)sont souvent confrontées aux mêmes problématiques: droits de passage, financement, infrastructure, etc. Donc, ce labeur et cette cohabitation ne peuvent qu’être bénéfiques pour tous.

Une foule d’exposants

Chaque fédération a établi leur kiosque respectif à proximité pour démontrer leur solidarité, et ce fut probablement une belle démonstration de l’engagement de chacune de promouvoir l’activité hors route dans un esprit de communauté. Les dirigeants, présidents et bénévoles étaient disponibles pour répondre aux multiples questions et commentaires formulés par les visiteurs. La période automnale signifie également la période de renouvellement des droits d’accès et les adeptes pouvaient profiter de l’occasion pour s’en prévaloir avec un rabais substantiel par la période de prévente.

Mis à part la représentation des deux fédérations, plusieurs clubs se sont donné rendez-vous sur place pour faire connaître leur coin du Québec et pour rencontrer leurs fidèles membres. Ce fut certainement un moment propice aux échanges et peut-être même, une occasion pour certains d’offrir leurs disponibilités de façon bénévole à leur club local.

Salon National Quad et Motoneige 2018
Salon National Quad et Motoneige 2018

Du côté des pourvoyeurs, ce salon est également une opportunité de faire la promotion de leurs forfaits vacances disponibles pour tous. Les retombées économiques générées par ces deux activités se calculent par millions et elles procurent des milliers d’emplois à travers la province. Il est possible de s’offrir un dépaysement total ici même au Québec parmi les nombreuses destinations et nous avons toutes les raisons d’être fiers du produit touristique offert.

L’endroit idéal pour le magasinage

Cet endroit permet à tous de s’informer des tendances mode du côté des vêtements et des accessoires.Plusieurs exposants dont CHOKO, Conforteck et SKI-DOO, pour ne nommer que ceux-là, en ont mis plein la vue aux gens qui prévoyaient renouveler leur garde-robe.

Pour plusieurs, la venue d’un salon est l’endroit idéal pour profiter de l’occasion de jeter un coup d’œil aux nouveautés des manufacturiers. Cette année, les adeptes ont été bien servis par la représentation de tous sur place. Cette abondance a permis de procéder à des comparaisons rapides et très assurément à de bonnes transactions pour plusieurs. Les concessionnaires font des affaires en or lors de ces salons et cette année n’a pas fait exception. Avec ses milliers de visiteurs et ses 70 exposants lors de la fin de semaine, le Salon National Quad – Motoneige 2018 de Drummondville a encore prouvé que notre sport est en santé. Cette belle réussite et l’engouement des passionnés sont le résultat d’une belle collaboration de tous et n’est-ce pas le résultat tant attendu : un succès par un effort concerté par des gens de cœurs qui portent à bout de bras le flambeau pour les générations futures de l’activité motorisé hors route.

COMMENTAIRES FACEBOOK