2017 Polaris General 4 1000 Essai

Nous savons depuis de nombreuses années que Polaris est à la fine pointe de la technologie, et quand il s’agit de trouver un véhicule qui permet de transporter un groupe d’amateurs, Polaris déçoit rarement. C’était en l’an 2016 que les ingénieurs de Polaris lançaient un véhicule appelé General. Ce qui était inattendu de la part des consommateurs est à quel point ils allaient adorer ce véhicule d’aventure. Le travail et le plaisir que le General 1000 procure ne font aucun doute, mais pour 2017, le plaisir sera encore plus grand et, comme c’est le cas de la plupart des nouveaux véhicules, le raffinement est toujours au rendez-vous d’une année à l’autre. Voici maintenant le temps de faire connaissance avec le General 4 1000 2017 de Polaris, présenté dans toute sa splendeur. Cette machine est votre garantie de jours meilleurs en famille lorsque vous parcourrez les sentiers avec plus de passion, de confort et de plaisir.

C’est par une belle journée fraîche, dans les collines des environs de Great Falls au Montana, que nous avons pu essayer le tout nouveau General de Polaris. Ce véhicule d’aventure hors route à 4 places se distingue par sa couleur perle argentée, mais ce sont les nouvelles caractéristiques propres à ce modèle qui ont surtout attiré notre attention. L’intérieur de cette machine a été totalement redessiné (entre autres pour accommoder les passagers supplémentaires, comme vous pouvez vous en douter) et la cabine devient encore plus fonctionnelle pour tous les passagers à bord.

Polaris a consacré beaucoup d’efforts à rendre ses véhicules très confortables et sécuritaires, autant pour le conducteur que pour les passagers. Dès que vous vous glissez dans la cabine du General 4, les sièges à haut dossier épousent votre corps et vous procurent tout le support dont vous avez besoin pour pratiquer sans interruption vos activités en sentier, sans compter les heures. N’oublions pas de mentionner que ces sièges confèrent également un haut degré de sécurité à la machine. Au volant inclinable unique en son genre, Polaris a intégré le groupe de jauges numériques/analogiques lui permettant de se déplacer avec le volant de direction, et de toujours vous offrir une vue claire des données indiquées. Ce n’est pas une nouvelle fonctionnalité dans l’industrie, mais elle est très bien accueillie par ceux qui ont eu l’occasion d’en faire l’expérience et qui ont apprécié avoir une meilleure visibilité du groupe de jauges lors de la conduite. La quantité de données affichées au tableau de bord est incroyablement variée, de sorte que si vous vivez dans un monde où vous devez savoir tout ce qui se passe avec votre machine, Polaris a comblé ce besoin. Il est finalement possible de faire glisser le siège du conducteur de l’avant vers l’arrière, afin d’accommoder vos amis qui voudront assurément essayer aussi de conduire le General.

En entrant dans la cabine par les demi-portes arrière, vous remarquerez qu’il y a beaucoup d’espace pour monter à bord du véhicule ou pour en sortir. Les portes s’ouvrent de l’avant vers l’arrière de la machine, comme les fameuses portes « suicide » du vieux Ford Thunderbird de votre grand-père. Les sièges arrière offrent ce qui pourrait être considéré comme le plus grand espace et les meilleures commodités disponibles pour les occupants à l’arrière. Si vous fournissez à votre famille et à vos amis un haut degré de confort, vous leur fournissez aussi un haut degré de sécurité et de confiance lorsqu’ils montent à bord avec vous. Les sièges renforcés à haut dossier sont maintenant la norme pour les véhicules hors route de Polaris, et avec des combinaisons de couleurs vibrantes pour accentuer la couleur du véhicule, Polaris ne pouvait tout simplement pas faire mieux. Vos amis les plus grands, assis à l’arrière, apprécieront également l’arrière des dossiers des sièges avant, qui sont rembourrés afin de protéger les genoux des chocs causés par les bosses lorsque vous parcourez la campagne accidentée à la recherche de plaisirs extrêmes. Je n’oublie pas de vous mentionner les nombreuses options de rangement comme des casiers et des porte-gobelets intégrés, qui sont à portée de main des passagers et du conducteur. Est-ce que nous vous avons assez dit à quel point nous avons aimé l’intérieur de ce nouveau General? N’hésitez pas à relire les paragraphes précédents pour vous en assurer!

Lorsque nous avons conduit le General 4 dans l’incroyable paysage du ranch Bull Run, il nous est apparu évident que la puissance du moteur Pro Star de Polaris qui équipe cette machine est plus que suffisante. Le Pro-Star de 999 cc à injection de carburant est le moteur standard de Polaris, qui devrait être très fier de ses performances, car il procure non seulement une grande puissance utilisable, mais il fournit également un puissant couple à bas et à mi-régime. Même avec un empattement plus long et quatre adultes à bord, la puissance n’a jamais fait défaut et elle ne nous a jamais laissé tomber sur les tronçons les plus escarpés des sentiers. Nous n’avons pas eu l’occasion de solliciter l’attelage de remorquage ni de charger la boîte cargo de matériel, mais le moteur semblait pouvoir amplement relever un plus grand défi dans un éventuel scénario de travail avec des outils à bord ou une remorque chargée. Vous pouvez nous croire quand nous vous disons que cette machine a beaucoup de puissance en réserve au cas où vous voudriez déplacer des personnes et de l’équipement sur un chantier ou à la ferme. N’oublions pas que la boîte-cargo est toujours basculante sur ce General 4, ce qui offre beaucoup de possibilités à ceux qui ont besoin de charger et décharger des matériaux ou de nettoyer leur propriété.

Notre essai du General 4 1000 2017 de Polaris s’est déroulé en plusieurs belles randonnées dans les prairies et, un peu plus loin dans les collines, en périples sur des terrains escarpés plus difficiles. En traversant les sentiers sinueux et plus étroits, nous avons en effet constaté que nous conduisions un véhicule plus long à manœuvrer, mais cette longueur lui conférait également un peu plus de stabilité à notre humble avis. Le roulis du châssis était minime dans les virages à plus grande vitesse, surtout grâce à la suspension arrière indépendante et aux barres stabilisatrices doubles qui procurent au General un solide équilibre, et qui le garde fermement ancré à la piste. Polaris prétend que la suspension conserve 62 pour cent de ses 12 pouces de garde au sol lorsqu’il est complètement chargé grâce, en partie, à des ressorts d’amortisseurs à taux progressif. Cela signifie que le débattement de la suspension est une autre caractéristique constante, fiable et prévisible de cette machine. Il était facile de rouler sur les gros rochers et les débris qui jonchaient les sentiers de l’arrière-pays du Montana, et le débattement de suspension de 12,25 po à l’avant et de 13 po à l’arrière a permis d’absorber les plus durs chocs. J’avoue que, occupée par quatre personnes de grandes tailles, cette machine pourrait rencontrer quelque difficulté devant un trou assez profond ou un obstacle plus exigeant, mais ce serait davantage attribuable à une erreur de conduite qu’à une faiblesse du véhicule.

Le présent article fait état de nombreux nouveaux éléments du General 4 auxquels s’ajoute une caractéristique à ne pas oublier, son système 4WD, en particulier la façon dont son embrayage parvient à effectuer des tâches propres au travail à la ferme. Un élément important, qui est nouveau cette année pour toute la gamme de véhicules General, est le différentiel arrière avec mode gazon (turf). Ce mode permet des virages serrés sans creuser de gros cercles sur des terrains fragiles comme une belle pelouse. C’est un avantage pour de nombreuses utilisations en chantier, et pour ceux qui utiliseront le General à domicile. Bien sûr, Polaris a installé son système AWD (toutes roues motrices) sur le General, lequel s’utilise sans problème en toutes situations. Nous avons rarement dû utiliser la fonction AWD, mais c’est agréable de savoir que, même lorsqu’elle est engagée, elle ne fonctionnera réellement que lorsque la machine aura vraiment besoin de plus de traction avant. Autrement, elle demeure active, mais non sollicitée. Nous avons remarqué un élément qui nous a légèrement préoccupés, soit que la transmission semblait faire un peu plus de bruit lorsque la fonction AWD était désengagée. Nous avions l’impression que les arbres de transmission qui sortent du devant du moteur vers le différentiel avant créaient une légère vibration et un bruit de battement, ce qui n’était pas apparent lorsque la fonction AWD était engagée. Ça n’a pas affecté le fonctionnement du véhicule, mais les bruits peuvent être source de problèmes éventuels.

En prenant un peu de recul, nous réalisons avec certitude que Polaris a toujours été à l’avant-garde du progrès pour trouver toutes les lacunes sur le marché des véhicules hors route, et pour les combler par des correctifs innovateurs, afin de satisfaire autant que possible les amateurs de véhicules hors route. Nous savions que l’avenir serait bon pour la gamme General de Polaris dès que nous avions repéré la machine à Santa Fe, au Nouveau-Mexique. Mais elle est maintenant devenue beaucoup plus attrayante et agréable parce que nous pouvons désormais vivre l’expérience en compagnie de plusieurs de nos amis ou de nos collègues. Dans l’ensemble, ce nouveau modèle de la gamme General est sûr de plaire à tous ceux qui recherchent une option multipassagers robuste et confortable, avec de la puissance en réserve, prête à l’action quand vous l’êtes!

- Publicité -

Steve.Maillethttps://www.planetequadmag.com
Partenaire et rédacteur à Planète Quad Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -