Accueil Articles Voyages Aventure Pêche-Quad à la Pourvoirie Fer à Cheval

Aventure Pêche-Quad à la Pourvoirie Fer à Cheval

Tout d’abord, vous vous demandez pourquoi parler de pêche dans un magazine de quad? Et bien la réponse est simple, la pêche et le quad forment un mariage parfait avec la nature. La preuve, cette année au Québec plus de 384 459 personnes ont immatriculé un quad à travers la province. En se fiant à cette statistique et en y soustrayant le nombre de membres de la fédération qui avoisinerait les 60 000, on est en mesure de constater un écart de plus ou moins 325 000 quadistes. Ces quadistes non-fédérés utilisent leur quad pour diverse activité autre que la randonnée en sentier comme la chasse, la pêche, le camping ou pour effectuer certains travaux sur un terrain privé. Alors, cela vous permet de mieux comprendre notre démarche envers ces activités connexes dans cette édition « Spécial pêche ».

Cette belle aventure a débuté à l’ouverture de la pêche au milieu de mai. L’idée ayant germé dans nos têtes au cours de l’hiver d’offrir à nos lecteurs de la diversité et, du même coup, de faire connaitre les plus beaux coins de la province à travers nos déplacements. Alors, lorsque l’invitation de la Pourvoirie Fer à Cheval nous est parvenue, la réponse fut immédiatement un gros OUI!! En bonus, nous allions assister à l’ouverture du nouveau sentier quad le Summum! Évidemment, dans le but de joindre l’utile à l’agréable, nous avons convenu de tester le nouveau véhicule côte à côte Wolverine de Yamaha dans ce nouveau sentier.


Un vrai « Road Trip »

Après un saut aux courses des 12 heures d’endurance de La Tuque pendant deux jours, nous reprenions la route vers Parent pour ensuite poursuivre notre chemin pour encore une soixantaine de kilomètres en direction de la Pourvoirie Fer à Cheval. Lors de notre escapade qui a duré presque 5 heures dans les routes forestières, la vue d’un ours et d’un original en bordure de route nous a vite fait réaliser à quel point ce secteur est le paradis de la chasse et de la pêche.

Aventure Pêche-Quad à la Pourvoirie Fer à Cheval

Arrivés à destination

À notre arrivée, un accueil chaleureux de la part du personnel nous a fait sentir comme si nous étions des amis de longue date ou que nous faisions partie de leur famille. Après une visite guidée accompagnée par le propriétaire M. François Thouin qui nous a permis de constater la qualité et la propreté des lieux, un repas gastronomique nous attendait. D’ailleurs à ce sujet, le Fer à Cheval est fier d’offrir un service 4 étoiles et laissez-moi vous dire qu’ils n’ont pas volé ces étoiles. Pendant tout notre séjour, Ben, le cuisiner, nous a servi des plats dignes des grands restaurants et ce, au beau milieu de la forêt.

Après cette longue journée de voyagement et ce copieux repas, un bon lit nous attendait dans un de leur magnifique condo. Plusieurs alternatives vous sont offertes côté hébergement à la Pourvoirie Fer à Cheval. En plus de l’hébergement style condo, on y retrouve des suites de luxe, des chambres individuelles et bien sûr, de rustiques chalets (6) pouvant accueillir 6 à 8 personnes.

Lors de notre première journée sur le territoire de la pourvoirie, la pêche au brochet fut choisie comme première activité. Une balade d’une vingtaine de kilomètres sur le nouveau sentier quad Summum nous séparait du lac Gobin. Nouveau depuis l’été dernier, le sentier Summum fait figure de boucle reliant trois pourvoiries; le Mekoos, le Notawissi et, bien entendu, le Fer à cheval. Cette boucle offre plus de 300 km de sentiers dans des décors pittoresques typiques à la région des Hautes-Laurentides. La nouvelle signalisation de ce circuit y est abondante et très voyante. Elle a d’ailleurs été développée en collaboration avec Trakmaps qui permet l’affichage de distance adéquate. Même si la possibilité de vous perdre est presque nulle avec une telle signalisation, un logiciel gratuit de Garmin « Basecamp » peut être téléchargé pour pouvoir visualiser le tracé sur votre GPS.

Le sentier a aussi servi de planche d’essai du nouveau véhicule côte à côte de Yamaha qui s’est avéré une belle surprise compte tenu de son agilité et son tempérament plus sportif comparé à son frangin le Viking. Même en ayant un côté sportif, le Wolverine possède de bonnes qualités dignes d’un véhicule utilitaire. La capacité de chargement et la grosseur de la benne nous ont permis de transporter tout le matériel photo et vidéo sans problèmes. D’ailleurs, pour plus de détails, allez voir l’article complet de l’essai dans ce numéro du nouveau carcajou (Wolverine).

Taquinons le poisson

La Pouvoirie possède un vaste territoire de pêche étendu sur un terrain 238 km carré contenant plus de 35 lacs et rivières regorgeant de plusieurs espèces dont la truite, le doré, le brochet, le touladi et le corégone. Avec les conseils de M. Thouin, le lac Gobin, reconnu pour son abondance de brochets, fut choisi pour notre première journée de pêche. Après avoir mis le nécessaire pour la pêche dans la benne du nouveau Wolverine de Yamaha, l’aventure pêche-quad prenait son envol.

Le propriétaire François Thouin a choisi ce lac, car de magnifiques trophées de pêche y sont capturés chaque année. Selon ces dires, il n’est pas rare d’être témoin de prise de brochets voisinant 25-30 lb!! Une des raisons de l’abondance de ces monstres est qu’il s’agit d’un lac « catch and release » ou si vous préférez « attrapé et remise à l’eau obligatoire ». Il s’agissait de ma première expérience sur un lac de ce type et je dois vous dire que j’ai adoré l’expérience, car elle offre au pêcheur une grande quantité de brochet plus mature tout en préservant une bonne qualité de pêche. Aussitôt que nous nous sommes installés dans la chaloupe, l’action a débuté. En moins de 2 heures, une dizaine de beaux gros brochets furent capturés et relâchés par notre équipe. À voir les sourires sur nos visages, le choix de lac de M. Thouin a été apprécié au plus haut point.

Lors de notre deuxième journée de pêche, nous avons eu la chance de taquiner la truite mouchetée en compagnie de M. Thouin qui, malgré son horaire chargé, a pris le temps de venir jaser avec nous de son parcours qui l’a mené à devenir propriétaire d’une pourvoirie. D’abord passionnés de nature, de chasse et de pêche, M. Touin fut d’abord un client fidèle de la pourvoirie Fer à cheval pendant plusieurs années jusqu’en 2010, où une opportunité de devenir propriétaire lui sera offerte. Cet homme d’affaires aguerri releva le défi de main de maître, car, depuis bientôt 5 ans, la Pourvoirie Fer à Cheval s’est forgé une réputation hors pair qui se reflète sur l’achalandage qui a quintuplé depuis son acquisition.

Au cours de ma vie, les occasions de séjourner dans une pourvoirie furent presque nulles. Ayant eu une enfance meublée de plusieurs déménagements causés par le travail hors Québec de mon paternel, je n’ai pu avoir la chance d’être initié à ce genre d’activité. Alors, malgré mon âge, il s’agit seulement de ma deuxième expérience dans une pourvoirie. J’espère avec cette aventure vous avoir donné l’envie de séjourner dans une pourvoirie. Il y a de tout pour toute la famille, que ce soit pour la chasse, la pêche, le quad ou la motoneige, la vie en pourvoirie vous ramène aux vraies valeurs. De nos jours, la vie tourne autour d’un ordinateur ou d’un écran de télévision. Alors, profitez-en pour sortir et visiter ces merveilleux endroits. N’oubliez pas d’apporter vos enfants et initiez-les à la chasse ou la pêche. Ils vous remercieront un jour de leur avoir fait prendre connaissance qu’il existe plein de belles choses à découvrir en cette ère numérique.

Merci à toute l’équipe de la Pourvoirie Fer à Cheval d’avoir rendu cette aventure possible et en espérant avoir donné le goût aux lecteurs de notre magazine d’aller vous rendre visite. Croyez-moi, ça vaut le détour!

Liens utiles

Pourvoirie Fer à Cheval : www.feracheval.ca
Sentier quad Summum : www.sentiersummum.com

- Publicité -

Steve.Maillethttps://www.planetequadmag.com
Partenaire et rédacteur à Planète Quad Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -