Accueil Articles La Chasse au Cerf de Virginie et au Dindon Sauvage

La Chasse au Cerf de Virginie et au Dindon Sauvage

COMTÉ DE KAMOURASKA | Berto Bélanger, conseiller en chasse et pêche, ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit de chasser le Cerf de Virginie en quad. Le mot qui exprime bien son idée, c’est OUAH!

À la veille de ses quarante ans, Berto Bélanger a une sacrée bonne expérience dans le domaine de la chasse et de la pêche surtout dans la chasse au gros gibier, comme l’orignal, le cerf et l’ours. Selon lui, la chasse au cerf de Virginie et l’une des plus difficiles à faire. C’est que cet herbivore a un odorat très développé et de grandes oreilles toujours à l’affût du danger. Berto explique qu’il chasse depuis l’âge de quatorze ans. « Au cours de toutes ces années, j’ai essayé différents trucs pour minimiser mes passages et pour éviter qu’ils sentent ma présence, ce qui aurait eu pour conséquence de les repousser plus loin, mais il n’y avait rien à faire. Je les entendais fuir dans le bois. Pire encore, il m’arrivait d’en entendre un me souffler après. Ça, c’était frustrant. Je savais qu’il venait d’alerter les autres de ma présence. »

Berto explique pourquoi le quad est alors devenu son allié. « C’est que dans mon coin de pays, il y a pas mal d’amateurs et d’utilisateurs de VTT qui se promènent dans le bois toute l’année. Les cerfs ont fini par s’habituer à entendre le bruit du quad et à voir des quadistes passer à côté d’eux. « Ces engins font partie à présent de leur environnement et ils ne les perçoivent pas comme des prédateurs. Tandis que quelqu’un qui marche dans le bois, c’est une autre paire de manches! »

Berto dit qu’il utilise maintenant son quad pour aller entretenir son site d’appâtage, mettre de l’urine de cerfs, faire de faux grattages, installer ses caméras à gibiers, entre autres choses. « Je descends le moins possible de mon quad. Il m’arrive de croiser quelques cerfs lorsque je circule avec mon engin. Ils me regardent passer et ils ne réagissent pas vraiment. Lorsque je m’installe dans mon mirador, ce n’est pas long que les activités de la forêt reprennent comme si rien ne s’était passé. »

La Chasse au Cerf de Virginie et au Dindon Sauvage
La Chasse au Cerf de Virginie et au Dindon Sauvage

Il a prélevé trois gros bucks grâce à son quad

C’est que les choses reviennent rapidement à la normale que Berto explique pourquoi il a réussi à prélever trois magnifiques mâles matures. « J’ai été des années à essayer toutes les façons possibles pour en prélever, mais ce n’était pas évident de réussir. » Berto ajoute que le jour où il a commencé à utiliser son quad, les cerfs sont devenus moins méfiants et ils ont relâché leur vigilance. C’est ainsi qu’il a pu récolter de très beaux trophées.
Notre homme aime également utiliser le quad pour aller à la chasse à l’orignal. Tout comme le cerf, il a appris à se familiariser avec le quad. C’est plus facile de s’approcher de lui.

Notre chasseur dit que le quad permet aussi d’épargner l’huile de bras. « J’attache derrière mon VTT un traîneau à gibier de type Zone T3 ou Animal Skidder. Cette toile glissante protège mon gibier contre les éraflures et les débris. Je peux le sortir de la forêt en moins de rien. Je peux également transporter beaucoup de matériels de chasse grâce à une remorque que j’installe à mon quad. »

Notre chasseur utilise également son quad pour la chasse au dindon sauvage. « Ça te permet de faire moins d’heures de marche pour prospecter ton territoire et de transporter avec la remorque beaucoup d’articles de chasse, comme ta tente de camouflage, tes appelants à dindons et bien d’autres choses encore. »

Tout comme la chasse au cerf, la chasse au dindon sauvage exige du chasseur un contrôle hors du commun. « C’est un oiseau très futé et très méfiant », prévient Berto. « Ça prend beaucoup de techniques. Il faut avoir un bon secteur, l’art de se fondre dans le décor et utiliser de bons appelants. Il faut aussi savoir bien maîtriser deux ou trois appeaux à bouche. »

La Chasse au Cerf de Virginie et au Dindon Sauvage
La Chasse au Cerf de Virginie et au Dindon Sauvage

Une passion qui mène loin

Cette magnifique connaissance que notre homme possède sur la chasse et la pêche, ça remonte à loin. « J’ignore le pourquoi, mais déjà p’tit gars, j’étais très attiré par ce type d’activité. D’où cela vient? Je l’ignore, mais en tout cas, ça ne vient pas de mon père puisqu’il n’était pas chasseur. Il faut croire que j’avais ça dans le sang. » Cette passion pour la chasse était si vive que Berto raconte lorsqu’il était enfant et qu’il voyait un de ses amis partir à la chasse avec son père, ça le faisait pleurer. « C’est peut-être pour rattraper le temps perdu que je carbure à plein régime depuis et que tous mes loisirs sont axés sur la chasse. Aussi, je travaille comme conseiller de chasse et de pêche pour la boutique La Salopette & L’Aventurier à Saint-Pascal. » Bien sûr, vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que Berto a étudié dans ce domaine. En effet, il détient un diplôme en protection de la faune. Il a également été guide à Matane et à la pourvoirie des Trois Lacs à Saint-Bruno-de-Kamouraska et il est collaborateur chez ProXpédition en testant les différents produits de l’entreprise sur le terrain.

Sans compter que notre chasseur professionnel a également fait quelques apparitions dans des émissions de télévision pour donner divers trucs et conseils, comme l’émission Bonne Chasse et Bonne Pêche diffusée à RDS et animée par Norman Byrns.

La Chasse au Cerf de Virginie et au Dindon Sauvage
La Chasse au Cerf de Virginie et au Dindon Sauvage

Passionné du quad aussi

Notre homme manifeste également un vif intérêt pour le quad. « J’ai toujours voulu en faire depuis que je suis p’tit gars. J’ai commencé avec un VTT à trois roues, puis j’ai eu par la suite trois ou quatre quads. Actuellement, j’ai un Suzuki KingQuad 700 que j’utilise pour faire la chasse, travailler à la cabane à sucre familiale, faire du bûchage, et diverses autres choses encore. Ce que j’aime également c’est de l’utiliser pour aller trouver des bois d’orignaux et de cerfs. Je sais que sur l’un de mes terrains de chasse, il y a un gros mâle qui s’y aventure. Je ne l’ai jamais vu, mais j’ai découvert l’une de ses deux palettes dans la forêt. Elle mesurait, à elle seule, une cinquantaine de pouces. Rien de moins! C’est le rêve de tout chasseur de prélever un monstre pareil! », conclut-il avec des yeux plein d’étoiles.

Pour en connaître davantage sur les aventures de chasse de Berto Bélanger :

Orignal de 50 pouces et leurre sexuel ProXpedition

Article | Photos francine Saint-laurent

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -