Accueil Modèles Côte à Côte Polaris Ranger 1000 2020

Polaris Ranger 1000 2020

Polaris fête son 65e anniversaire en 2020, ce qui nous remonte en 1955 où à ce moment les activités de la compagnie débutaient avec leur toute première motoneige! C’est en 1985 que la division des véhicules hors route a fait son apparition avec le tout premier véhicule tout terrain appelé Trail Boss 250. La toute première version du Polaris Ranger est venue au monde en 1999. Tout comme aujourd’hui, cette édition était principalement destinée aux gros travaux avec ses six roues et un moteur offrant une puissance de 25 chevaux. Au fil des années, la gamme Ranger a subi de multiple évolution et perfectionnement.

En 2019, pour les vingt ans d’existence de la gamme, Polaris nous présentait la série XP du Ranger. Complètement revampée, on assistait à une nouvelle pensée de ce qu’est le monde utilitaire des véhicules côte à côte. Conçu pour travailler fort assurément, mais également avec un raffinement rappelant le monde des camions avec un luxe remarquablement bien pensé et une finition hors pair.

Polaris Ranger 1000 2020
Polaris Ranger 1000 2020

Sans aucun doute, le marché de l’utilitaire dans le monde des véhicules côte à côte continue de gagner de nouveaux adeptes, et la raison est bien simple: les manufacturiers tiennent compte des besoins des consommateurs! Le nouveau Ranger est la suite logique du virage entrepris l’an dernier par Polaris. L’amateur qui utilise son véhicule pour travailler veut également avoir un beau véhicule, bien adapté avec un haut niveau de classe et de finition. En 2020, la compagnie comble un espace vide dans sa gamme, celle du bon intermédiaire. L’amateur qui veut avoir un véhicule capable de gros travaux à un prix plus abordable est maintenant bien servi.

Polaris ajoute à sa gamme le tout nouveau Ranger 1000! Confort, convivialité, capacité, et tout ça à un excellent rapport qualité/prix!

La motorisation…

Complètement redessiné, on assiste à la naissance d’un nouveau moteur ProStars 1000 CC deux cylindres, développant 61 chevaux avec 55 livres de torque. Certains diront que c’est très peu pour un 1000 CC! Mais détrompez-vous, les ingénieurs ont développé une motorisation conçue pour le travail, c’est-à-dire avec beaucoup de puissance à bas régime, ce que l’on appelle le torque. La configuration de ce nouveau moteur délivre autant de puissance à bas régime que son confrère XP, qui lui possède 21 chevaux supplémentaires. Il faut se souvenir que l’un des objectifs principaux était d’offrir un excellent véhicule de travail capable de faire du gros boulot à un prix très abordable. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes: la capacité de remorquage est identique entre les deux versions, et ce, malgré la différence de puissance. Rien de moins que 2500 livres de capacité de remorquage! Si on ajoute une benne avec 1000 livres de capacité, et une charge utile de 1500 ou 1750 (en version 4 places, CREW), il est clair que c’est un monstre de torque!

Polaris Ranger 1000 2020
Polaris Ranger 1000 2020

Côté transmission, Polaris a conservé les mêmes aspects que sa version plus luxueuse. Offrant la possibilité de changement du mode de traction sur demande, on retrouve le mode 2 et 4 roues motrices et un mode gazon qui débloque le différentiel arrière pour ne pas abimer votre pelouse lors des virages serrés.

Les nouvelles poulies d’embrayages Pro-PVTi offrent un démarrage tout en douceur, avec un engagement beaucoup plus fluide, idéal pour les gros travaux. Les ingénieurs ont également pensé durabilité, avec des roulements à bille et coussinets parfaitement étanches et une courroie 32% plus large plus durable. L’admission d’air inclut un filtreur plus gros, facile d’accès et d’entretien. Toujours dans la même lignée, l’accès au radiateur avant est également amélioré pour le nettoyage, si vous êtes du style à ne pas avoir peur de la boue…

Confort et polyvalence…

L’attrait le plus intéressant du nouveau Ranger réside sans contredit dans son habitacle complètement repensé. Au menu, rangement, confort et polyvalence. Tous les petits racoins ont été repensés pour optimiser les espaces de rangement et rendre l’expérience plus agréable. Rien de moins que 74 litres de rangement optimisé comprenant deux espaces pour bouteilles d’eau du côté passager et jusqu’à 6 supports à gobelets (cup older). Les espaces de rangement sous les sièges sont optimisés au maximum, et l’on retrouve un énorme coffre à gants offrant 65% plus de capacité additionnelle.

Polaris Ranger 1000 2020
Polaris Ranger 1000 2020

Côté confort, amélioration marquée au niveau des sièges, ceux-ci sont 32% plus épais que les versions antérieures, et beaucoup plus ergonomiques, le siège du conducteur est également ajustable en position avant arrière, pour bien s’harmoniser avec tout type de conducteur. L’accès au véhicule via les portières est augmenté de 5 pouces facilitant les entrées sorties.

L’aspect extérieur et carrosserie…

L’aspect extérieur n’a pas été laissé en reste pour autant, son nouveau look fait plus jeune et plus au gout du jour! Des lignes arrondies avec des pointes futuristes font tourner l’œil au passage. Pour le travailleur en terrain accidenté, une plaque de protection pleine grandeur a été ajoutée sous le véhicule améliorant la longévité et fiabilité de toutes les autres pièces normalement exposées aux contraintes du terrain. Le châssis en une seule pièce est 25% plus rigide que l’ancienne version.

Peu importe la quantité de cargaison, le véhicule conserve une excellente garde au sol de 12 pouces, ce qui permet de franchir bon nombre d’obstacles sans avoir à utiliser la plaque de protection. Pour ceux qui travaillent tard le soir, il y a de nouveaux phares avant avec une puissance accrue. Et pour les mordus de pneus, des nouveaux PXT 2 à six plis offrent une bonne traction dans tout type de terrain. Et en terminant l’aspect technique, l’angle de braquage a également été amélioré de 8%, ce qui facilite les déplacements dans les endroits plus exigus.

Polaris Ranger 1000 2020
Polaris Ranger 1000 2020

Sur le terrain…

C’est bien beau toutes ces spécifications, mais qu’en est-il sur le terrain? Dès les premiers tours de piste, on pouvait dire sans aucun doute que Polaris a fait de l’excellent boulot! Notre terrain de jeu était constitué d’un circuit fermé comprenant des endroits sinueux en plein bois, des obstacles de pierre, des ponts, des montées et descentes abruptes, bref tout ce qu’il fallait pour s’amuser et bien tester le Ranger.

Trois aspects nous sautent aux yeux dès les premiers kilomètres: la puissance à bas régime, la direction assistée et le confort sonore. Bien que la puissance soit moindre qu’à la version XP, ce nouveau Pro-Star fait vraiment de l’excellent travail, surtout à bas régime, où la réponse à l’accélérateur est instantanée.

Mais tous sont en accord pour dire que l’embrayage fait foi de tout et je crois que c’est un aspect non négligeable du nouveau cheval de travail de Polaris. Habitué à toujours avoir un départ un peu saccadé ou un peu trop sec, avec les embrayages variables, il en est tout autre avec le Ranger. Il est surprenant de constater comment il est facile de partir tout en douceur. La calibration de l’embrayage avec la puissance à bas régime procure des démarrages en douceur difficilement égalés dans l’industrie qui ajoute au confort des occupants.

Polaris Ranger 1000 2020
Polaris Ranger 1000 2020

Qui dit machine de travail, dit aussi manœuvrabilité à bas régime. Or dans l’industrie, et même dans les gammes antérieures chez Polaris, il arrive souvent que l’on constate un léger manque d’assistance de la direction à très bas régime ou au ralenti. La combinaison entre la servodirection et la puissance du moteur à bas régime nous fait oublier la révolution du moteur lorsqu’on actionne le volant: rien de moins que 100% d’assistance tant au ralenti qu’à bas régime. Et que dire de l’angle de braquage! L’expression « tourner sur un dix cents » prend tout son sens, ce qui est vraiment important pour un véhicule utilitaire.

Autre amélioration majeure est le niveau sonore dans l’habitacle. Un moteur qui révolutionne moins est habituellement plus silencieux, et c’est vraiment le cas ici. Même en accélération, nous avions une bonne facilité à discuter sans avoir à crier pour se faire entendre. Aucun bruit de plastique ou grincement inapproprié, c’est très bien réussi de ce côté.

Polaris Ranger 1000 2020
Polaris Ranger 1000 2020

Outre la qualité sonore, je ne peux passer sous silence l’aspect confort, les nouveaux sièges sont vraiment plus confortables avec de meilleurs supports lombaires. L’addition de 25% de mousse diminue la sensation de planche à laver dans les petites bosses, et surtout donne une allure plus luxueuse! Le siège du conducteur est facile d’ajustement, combiné au volant ajustable; tout type de gabarit peut y trouver son ajustement.

Le seul point négatif que nous avons constaté est un léger bruit de grondement venant de la transmission lorsque nous roulions en mode 4 X 4, il restera à valider si ce sera toujours le cas sur les modèles de production.

Un énorme merci aux dirigeants de Polaris pour l’invitation, comme à l’habitude, nous avons été gâtés et traités aux petits oignons, pour un agréable séjour!

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -